À l’intérieur de la plaine, CORREGGIO, fief de la famille qui porte le même nom, abrite sur une dizaine de mètres le Palais des Princes (1507), d’influence ferraraise, et son superbe portail orné de grotesques de la Renaissance, l’église collégiale de San Quirino (1513) et le théâtre du XIXe siècle.

Correggio, dont la construction s’acheva au XVIIe siècle, possède un centre historique riche en places et en églises.

Son évolution historique, qui vit le rayonnement d’une cour en pleine effervescence intellectuelle, s’acheva en 1635 avec l’annexion à Modène.

Un beau musée raconte ces événements historiques et artistiques.

Le Palais des Princes, Correggio